Vivre l’instant présent

Je me suis mise au défi, en ce doux mois d’août de vivre dans l’instant présent pour mieux prendre soin de moi et de mes proches. Et cela particulièrement durant la période du mois consacrée à mes vacances d’été. Contre toute attente, je réalise que ce n’est pas si facile de s’ancrer de manière durable dans l’instant présent ne serait-ce qu’une demie-heure, alors quinze jours ! Mais bon, je ne baisse pas les bras…

Mon défi : Vivre maintenant !

Dans l’absolu c’est ce que je pensais faire au quotidien. Sauf qu’à l’instant même où je me suis réjouie d’être en vacances, un million de pensées ont envahi mon esprit à propos de ce que je devrais faire de mon précieux temps libre, de ce que je n’ai pas bouclé avant les vacances, ce que je ferai à la rentrée, ce que je pourrai préparer pour la rentrée… Bref ! Je me suis illico projetée dans l’après. De toute évidence vivre maintenant va me demander quelques efforts d’ancrage. Je décide de procéder un pas après l’autre. C’est fou lorsque j’y pense, mais il me faut une méthode pour me recentrer régulièrement et réactiver ma pleine conscience. Bizarre.

Comment vivre au présent ?

Ma méthode consiste dans un premier temps à me déconnecter. Je range mon smartphone : l’idée est de ne pas passer du temps à capturer en photo ou en stories les bons moments, mais de les vivre! Etre attentive aux personnes présentes autour de moi, à nos échanges, aux odeurs, aux sons, à la lumière… Avoir la pleine conscience des moments que j’apprécie ou pas et de pourquoi je les apprécie ou pas.

Ensuite, viens le lâcher prise : ou comment accepter de ne pas tout contrôler, prévoir ou organiser. Faire ma cigale pour une fois, et ne pas me soucier au petit déjeuner de ce qu’on mangera à midi ou le soir par exemple. Juste savourer pleinement ce moment, accueillir mes émotions, les partager, recueillir celles de mes proches : se restaurer le corps et l’esprit en temps réel et au sens propre du terme. Il sera pile le moment à midi de se demander ce qu’on fait et de la faire le moment venu !

Tout ça pourquoi ?

Parce que ça fait tellement de bien de vivre dans le présent! J’ai découvert que j’ai la spontanéité joyeuse, une gaité que je prends plaisir à partager et à communiquer. Je ne me plains pratiquement pas de la journée, je suis moins fatiguée le soir et j’ai de l’énergie à revendre. Je me trouve plus jolie aussi, mais c’est logique vu le temps passé à me pomponner, ou pas lorsque je n’en ressens pas l’envie. La fraicheur naturelle du minimalisme intentionnel !!! Et ce sentiment que (presque) rien n’est grave, on en parle ?

C’est que du BON-HEUR ! Sincèrement je vous invite à essayer, que vous preniez ou pas des vacances cet été. Vivre l’instant présent est bénéfique que ce soit pour un moment choisi, une journée ou un week-end. D’ailleurs je me suis faite la promesse de recommencer hors vacances dès que je sens revenir stress, fatigue ou mauvaise humeur. Dites moi en commentaire si vous avez déjà essayé, quelle est votre méthode pour vous ancrer dans le présent et quels bénéfices vous constatez ?

À bientôt ! Je vous parlerai des projets CARE de la rentrée… À la rentrée du coup! 🙂

Prenez soin de vous.

Myriam

2 Commentaires sur “Vivre l’instant présent

  1. Wyckaert Sylvia says:

    Hello Myriam, très bon article. Tu as parfaitement raison . Qu’on soit en vacance ou pas , ça fait du bien de se relâcher un peu et comme tu dis vivre l’instant présent. Se déconnecter ne serait-ce même le temps d’un week-end de tout et profiter pleinement de l’instant présent. J’ai eu le privilège de le faire pendant presque 6 jours sans mari et enfants et c’est vrai que ça fait un bien fou de ne penser à rien d’autre que soi, se relaxer . J’en suis sortie requinquée 🥰🙌🏾

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *